Partagez | 
 

 Entre frère et soeur de coeur, la taquinerie n'est jamais bien loin [Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entre frère et soeur de coeur, la taquinerie n'est jamais bien loin [Noah]   Dim 18 Déc - 17:18

Il neige depuis quelques semaines. Je relève le nez et fixe les gros flocons blancs qui tombent lentement du ciel gris. Je frisonne légèrement, et resserre un peu plus mon écharpe en laine autour de mon cou. J’ai enfilé un jeans ce matin, avec un gros pull vert qui n’a rien de sexy d’après ma mère. J’ai aussi des bottes fourrées et un manteau en laine bien chaud, ainsi qu’un bonnet sur la tête, mes cheveux pendant doucement. Et malgré cela je trouve qu’il fait froid. Je tape mes mains gantées l’une contre l’autre pour les réchauffer. J’aurais aimé être au chaud chez mes parents ou grand-père, ou mieux blottie dans les bras de John à son appartement. Mais il n’a pas trop le temps ce soir, je n’ai pas posé de question. Et puis comme je lui ai répondu, taquine, j’ai un rendez-vous. Il n’a pas ri à la plaisanterie, juste froncer des sourcils et accepter l’idée. Je reprends ma route vers le Rose Park lentement tout en me remémorant mon temps de table à midi avec mon petit-ami. Je l’ai trouvé étrangement câlin et possessif avant de me laisser retourner en cours, peut-être à cause de ce fameux rendez-vous. Même s’il sait que Noah est comme un frère pour moi, à sa décharge Noah aime bien le provoquer avec des surnoms, des sous-entendus ou des câlins en sa présence. Mon pauvre petit ami subit bien gentiment les taquineries de mon ami d’enfance, tout en montrant que je suis sa petite amie. Et moi, je suis au milieu ne sachant jamais trop quoi dire ou faire en général.

J’avance vers le parc où je dois retrouver celui que je considère comme un frère. Noah est un des rares avec qui j’ai très vite noué des liens enfant. Il y avait Thomas mon cousin et meilleur ami, Rachel ma cousine blonde et volcanique et Noah. Quand je n’étais pas avec Thomas et Rachel qui avaient des amis, entre autre John et Tammy, et que je préférais ma solitude, Noah apparaissait. Il devait s’être juré de jamais me laisser seule plus de 5 minutes ! En tout cas, c’était un clown qui arrivait à me faire rire et parler. Je me suis très vite attaché à lui et on est devenu des amis très proches, voire fraternel. Et même quand adolescent il a choisi une carrière sportive on est resté proche et très bons amis. Il est sans doute mon plus vieil ami ici. Et c’est toujours avec le même plaisir que je passe un moment avec lui, quand c’est possible. Du moins quand les cours et les rendez-vous avec John me le permettent. Je ménage au mieux mon temps pour me consacrer à chaque personne que j’aime équitablement. J’ai ce besoin de satisfaire pour ne pas perdre l’attachement qui est maladif. Si Noah supporte cela depuis plus de 14 ans sans broncher, me trouvant adorable avec mon côté sangsue, il a la chance d’avoir une certaine distance. Par contre j’admire John, qui supporte mes angoisses et me rassure à chaque fois. Avec lui je suis encore plus collante… Un soupire qui se transforme vite en buée passe mes lèvres.

J’arrive enfin au par cet y entre rapidement. Je sais où se trouve Noah, toujours au même lieu de rendez-vous depuis notre enfance. Je traverse donc rapidement les lieux et me dirige vers le carrousel près du lac transformé en patinoire avec l’hiver. Il est là, appuyé contre la barrière à regarder les gens passer. J’accélère en faisant attention de ne pas glisser avant de sprinter pour lui sauter au cou. Étant de 30 bons centimètres plus petite, je peux me suspendre à son cou pour plaquer deux bises sur ses joues.


« Noah, bonsoir ! Comment vas-tu ? » je déclare avec un sourire avant de toucher à nouveau le sol, paraissant minuscule à côté de lui comme avec mon petit ami. « Près pour le match de demain ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre frère et soeur de coeur, la taquinerie n'est jamais bien loin [Noah]   Sam 4 Fév - 20:20

Cela fait maintenant quelques semaines que l'hiver a bien pris ses quartiers à Furthertown, en témoigne la neige qui tombe presque en continue et la température qui a radicalement chuté; rendant les trottoir/routes glissant(e)s autant pour les piétons que pour les automobilistes. Comme d'habitude, Noah, à cette heure ci, est bien au chaud; à la fac. La matinée de cours, pour une fois, s'écoule vite, quand à l'après midi ... bin ... mister Kovaleski la passe plus tôt que prévu en entraînement à la patinoire. Le beau sportif a t il fait l'école buissonnière ? Nan ! La raison qui fait qu'il se trouve sur la glace plutôt qu'en cours est simple; le professeur qu'il devait avoir pendant la période comprise entre midi et le soir est absent pour cause de maladie. Sauf le respect de l'enseignant, cet imprévu et ce temps de préparation en plus arrangent bien les affaires de notre géant bien aimé puisque demain soir il doit disputer un match; le malheur des uns fait le bonheur des autres comme dit le proverbe.

Anyway, après l'entraînement, retour au bercail puis, après un rapide en-cas; devoirs-révisions. Régulièrement, mister Kovileski look sa montre. Pourquoi ? La réponse est simple, ce soir il a rendez vous avec quelqu'un et c'est pas dans ses habitudes d'être en retard. Es ce un rencard amoureux ? Pas du tout ! La personne qu'il doit retrouver dans peu de temps maintenant n'est autre que sa grande amie d'enfance, quasiment sa soeur de coeur; j'ai nommé Zoé Salsberg. Le hockeyeur et la demoiselle se connaissent depuis l'enfance. A l'époque, Noah, déjà Bon Samaritain dans l'âme et remarquant le comportement introverti de Zoé, a fait le premier pas vers elle et ce qu'il fallait pour sortir la miss de sa coquille, cela fût long mais la futur grande perche, gamin à ce moment là, y est parvenu grâce à sa patience; sa tenacité et surtout son côté clown. En voyant comment à tourné Zoé, à savoir une belle, ouverte et attentionnée jeune femme, le membre des Bears, même s'il n'a fait que 50% du travail; est fier de ce que sa soeur de coeur est devenue.

Oula, comme le temps passe vite; le moment est venu pour mister Kovileski d'aller retrouver la demoiselle précédemment citée au Rose's park. Après avoir jeté un rapide coup d'oeil dans la glace, avoir enfilé sa doudoune au dessus des chaudes fringues du moment, son écharpe, ses gants et dit à son animal de compagnie d'être bien sage pendant son absence; Noah prend la direction de l'espace naturel en question. A l'exception de deux-trois chute évitées de peu à cause de la chaussée glissante, la liaison entre le domicile du sportif jusqu'à la vaste étendue de terrain boisée et clôturée s'effectue sans problème. Le hockeyeur, en ne voyant pas Zoé au point de raliement habituel, à savoir le carrousel près du lac, réalise qu'il est le premier in situ. Bon, bin, reste plus qu'à patienter jusqu'à l'arrivée de la stagiaire journaliste.

Noah, appuyé contre une barrière, attend calmement en regardant alternativement les gens qui se promènent et les individus qui patinent sur le lac gelé. Heureusement pour ce dernier, sa patience est de courte durée puisque sa soeur d'âme ne tarde pas à apparaître dans son champ de vision. Mister Kovileski affiche un sourire colgate en observant la belle représentante du sexe dit faible se rapprocher de lui. Il remarque qu'elle accélère la cadence pour réduire la distance qui les sépare plus vite, c'est risqué vu le sol glissant, pourvu qu'elle ne se gamelle pas en faisant ça, c'est pas le cas ... dommage, cela aurait été amusant à voir; Nah, je déconne. Anyway, comme à l'accoutumée et étant surtout plus petite que Noah, miss Salsberg saute au cou de l'as de la crosse pour lui plaquer deux bises sur les joues. L'étudiant sportif la réceptionne dans ses bras et la laisse faire.


-Bonsoir Zoé !

Répond, avant d'embrasser à son tour son amie d'enfance; l'autochtone de Furthertown avec un second sourire colgate.

-Je vais très bien et toi mistinguette ?!?

Ajoute t il, une fois l'étreinte de son interlocutrice terminée.

La futur journaliste enchaîne rapidement en demandant à son partenaire de discussion s'il est prêt pour un match qu'il doit disputer le lendemain. Noah répond...


-Yep, comme d'hab !

court silence puis il ajoute...

-Et de ton côté, ton stage de journalisme ?

En attendant la réponse, Noah, malgrè ses gants, se frotte les mains pour les réchauffer; c'est que ça caille bien là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre frère et soeur de coeur, la taquinerie n'est jamais bien loin [Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille entre frère et soeur
» Dessin - frère et soeur
» Fiction : Le tirage d'un frère et d'une soeur - Chapitre 1 & 2 disponible.
» DELLY : un nom pour un frère et une soeur
» A TOI ma petite soeur de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Furthertown's saga :: Old topics-
Sauter vers: