Partagez | 
 

 Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   Dim 15 Jan - 14:11

[H.J : Je n'ai pas trouvé où vous habitiez alors j'ai mis ça ici, j'ai trouvé ça le plus cohérent... Je ne sais pas!]

Une bonne journée comme elle les aimait tant allait commencer à prendre gentiment fin. Une journée froide et agréable selon elle. Evidemment, elle s'était pelé les fesses en allant faire des courses et avait du allumer un feu de cheminée toute seule tellement elle avait froid alors qu'elle travaillait ses cours. Allumer un feu de cheminée n'était pas en soi un truc de fou mais... C'était selon elle un boulot d'homme, du coup, pas le sien, surement pas le sien! Ce n'était pas parce qu'elle avait peur de se casser un ongle ou une autre bêtise pareille mais elle détestait faire ça mais là... Le chauffage était déjà mis et elle n'arrivait pas à se réchauffer, seule solution, le feu de cheminée. Elle y était parvenu mais avait ensuite du faire une pause dans son boulot, se faire un thé pour finalement se mettre dans le canapé et somnoler un peu. A 17h elle fut réveiller par son portable lui rappelant qu'elle devait se préparer pour aller donner son cours à Noah. Oui, elle donnait des cours à des gens plus vieux qu'elle! En l'occurrence à Noah! Des cours de quoi? Des cours de risse! Donner des cours de russe quand on est américaine à un garçon d'origines russes c'est assez original oui. C'est bien elle quoi! Elle avait commencé le russe au collège et avait adoré cette langue, du coup, elle avait continué et aujourd'hui elle le parlait couramment contrairement à Noah!
Elle le connaissait depuis quelques années déjà et l'aimait bien. Il était plus âgé qu'elle, deux ans et quand elle était plus jeune, elle aimait bien dire à ses copines que : Le grand mec là bas, et bien... Elle le connaissait et parfois même, il venait chez elle! Bon, il venait avec ses parents mais ça, ses copines n'avaient pas besoin de le savoir! Elle se faisait mousser comme elle pouvait. A force de se voir ils étaient devenus potes et elle lui avait proposé de lui apprendre à parler sa langue "presque" maternelle.

Elle devait se rendre chez lui pour lui donner son cours et par conséquent prendre la voiture... Elle mettait un peu de temps pour y aller donc elle préférait mettre un réveil pour ne pas être en retard. Et puis... Elle devait aussi prendre une douche, se remaquiller un peu, ajuster ses fringues... Oh tiens, changer de chaussures. Quoi?! Noah était un beau garçon et même si elle le connaissait depuis des lustres elle voulait avoir l'air jolie. Elle en avait le droit après tout non?
Elle se prépara donc et se mis en route pour chez Noah. Une fois arrivé, elle klaxonna et l'appela vite fait, lui disant juste, en russe, histoire de bien commencer :
    Privet, ya vniz!
(Traduction : Hey, j'suis là!) Puis elle attendit qu'il ouvre la porte d'entrée pour sortir de la voiture. Elle fit vite. Fit attention à ne pas glisser et alla vite se réfugier à l'intérieur.
    Ce qu'il fait froid! Brrrrr....!! Kak pozhivaeshʹ?
(Traduction : Comment vas-tu?)
Elle aimait bien commencer directement sans avoir à attendre et puis ne pas trop savoir par quoi commencer. Là, elle entrait directement dans le vif du sujet et c'était parfait. Bon, ce n'était que le second cours mais elle lui avait déjà appris quelques phrases dont celles qu'elle avait dites en arrivant... Du moins... La seconde. Elle était certaine de l'avoir dite la semaine dernière oui, quant à la première... Peut être pas en fait? Pas grave!
Elle lui sourit donc et secoua un peu son manteau parsemé de flocons et le regarda en attendant qu'il l'invite à entrer.
    Vy vse v odinochku? ... Euh, j'veux dire, t'es tout seul?
Son coloc était son cousin alors bon... Elle n'était pas non plus en terrain inconnu! Voilà pourquoi elle aimait sa ville, partout il y avait des gens qu'elle connaissait, en qui elle avait confiance. C'était extrêmement rassurant et réconfortant, du moins, pour quelqu'un comme elle!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   Mar 17 Jan - 9:13

Et une agréable -mais fraîche- journée de plus décline doucement à Furthertown. Quel a été le programme du jour pour Noah ? Vu qu'aujourd'hui c'est dimanche, notre hockeyeur de charme a fait la grasse mat dans son lit; seul. Lorsqu'il se réveille enfin, son horloge lui affiche dix heure trente du mat. N'ayant plus sommeil, mister Kovileski se lève et prend la direction de la salle de bain pour une rapide toilette. Une fois cela fait, devinez l'étape suivante ... banco ... le sportif s'habille, un survêtement pour être précis puis se prépare un bon petit déj. Un temps indéterminé plus tard, celui qui parvient à combiner sport de haut niveau et études a l'estomac remplit et est prêt pour son footing du jour. Il faut peu de temps à Noah pour se retrouver dehors. Une fois l'échauffement fait, les écouteurs de son balladeur mp3 dans ses oreilles et l'appareil en marche, la course à pied commence.

L'itinéraire que fait le jeune homme est le même que d'habitude. A mi parcours, le membre des Bears fait sa pause coutumière pour reprendre son souffle, admirer le paysage qui l'entoure et s'hydrater. Cinq minutes plus tard, la halte temporaire prend fin et Noah, avec "Heat of the moment" dans les tympans; entame la course de retour chez lui. Le temps s'écoule. Une fois rentré dans son "home sweet home", l'autochtone de Furthertown prend une bonne douche et se rhabille en enfilant chaussettes, jeans, t-shirt, un pull à col roulé fin mais chaud et une chemise par dessus. Après un bon déjeuner, mister Kovileski décide de potasser un temps ses cours, il va ensuite voir sa famille; des potes. Oooops, déjà dix sept heure quinze, il est temps pour Noah de rentrer au bercail car Jennifer Thompson, sa prof de russe et amie d'enfance; va se pointer chez lui à dix huit heure pour un cours. Je vous entend d'ici, comment peut il gérer, en plus du reste; des leçons de russe ? Bin, c'est simple, étant d'origine russe, Noah, curieux de nature, a souhaité s'initier à la langue de ses ascendants; le dialecte loin d'être évident je ne vous cache pas.

So, poliement mais rapidement Noah quitte ses amis et reprend une nouvelle fois la direction de sa tanière. Une fois rentré, il vérifie qu'il est présentable, fait un peu de rangement, notre grande perche n'est pas bordélique ... c'est son coloc, John Fuller, qui l'est un peu en ce moment; chose d'ailleurs étonnante de la part de ce dernier vu qu'il est habituellement ordonné. Anyway, mantenant que l'appart est rangé, mister Kovileski attend l'arrivée de Jennifer en mattant la télé. Qu'es ce qu'il regarde ? Un épisode de Supernatural, sa série préférée. [ptdr] Les minutes s'écoulent, Noah est à fond dans l'aventure du jour de ses héros. Soudain, sans crier gare, un bruit de klaxon retentit.


-TUT! TUUUUT!

La vibration sonore sort le hockeyeur de son émission télévisuelle du moment. Rapidement, il regarde son horloge, dix sept heure cinquante neuf, à cette heure ci c'est sûrement 'Djey'; confirmation est faite lorsque la grande perche look à la fenêtre. La demoiselle lui lance...

"▬ Privet, ya vniz!"

-?!?

Le beau brun se demande ce qu'elle lui a dit là, il a pas souvenir d'avoir entendu cette phrase lors de leur première séance, pas grave; il lui demandera la traduction après. Sans tarder, le membre des Bears va ouvrir la porte de son domicile afin que la miss le rejoigne rapidement. Compte tenu du fond de l'air glacial, 'Djey' arrive très vite sur le bas de la porte de l'antre de mister Kovileski, sans tarder, elle ajoute...

"Kak pozhivaeshʹ?"

Là, ça parle déjà plus au jeune homme, s'il se plante pas; la phrase qu'elle vient de dire signifie "Comment vas-tu?". Durant quelques secondes Noah cherche la réponse adequate, puis, la trouve, enfin; à supposé que sa mémoire ne lui fasse pas défaut. Avec une prononciation qu'il espère bonne; il se lance et répond...

-Eto budet , i vy ?

L'athlète regarde un instant sa prof genre "c'est bien ça ? je me goure pas ?". Il est sûr à 95% mais veut s'en assurer. Miss Thompson ne tarde pas à lui dire, avec un charmant sourire; qu'il a bien répondu. Le "géant" est rassuré. Maintenant que les salutations d'usage sont faites, Noah invite son amie d'enfance à entrer.

"▬ Vy vse v odinochku?"

Nouvelle air interrogatif sur le visage du patineur, heureusement pour lui; Jennifer traduit illico. Le pote de Thomas Coldman, après avoir débarassé son amie de son manteau, poursuit la conversation en répondant, cette fois ci; dans la langue qu'il connaît...

-Yep !
-Pourquoi ? Tu désirais voir John aussi ?
-Désolé mais il n'est pas là; possible qu'il soit à l'un de ses entraînement de boxe.


Mister Fuller et Kovileski sont peut être amis et colocataires; c'est pas pour autant que chacun est au courant de l'emploi du temps de l'autre. Anyway, avant de commencer la leçon; l'étudiant-sportif demande à son interlocutrice si elle désire boire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   Jeu 19 Jan - 14:53

Elle était contente d'être là. Ceci dit, elle était plus ou moins toujours contente quand elle faisait quoi que ce soit. Foncièrement optimiste et nullement certaine de son avenir, elle préférait toujours voir le bon côté pour ne pas sombrer en dépression, chose assez simple quand on se mettait à réfléchir un peu à son triste sort. Elle s'était rendue compte en écoutant les gens parler autour d'elle que beaucoup de jeunes de son âge ou un peu plus vieux étaient complètement pommés et qu'ils finissaient souvent par faire de grosses déprimes. Cela l'effrayait alors elle voyait toujours je bon côté dans tout. C'était ce qui la rendait si enthousiaste. Ses détracteurs vous diront qu'elle était complètement cinglée, voire même idiote de réagir ainsi pour tout mais pour elle c'était le seul moyen de ne pas trop penser. Elle n'en parlait jamais, justement pour ne pas amener le malheur, mais elle était extrêmement inquiète quant à son avenir alors si venir donner des cours de russe à un vieil ami pouvait lui donner un peu de baume aux cœur, qu'il en soit ainsi! Et puis... Ce vieil ami n'était pas n'importe qui puisqu'il s'agissait du beau Noah. Comme elle, il ne semblait pas se prendre la tête, mais tout lui réussissait. Il était un excellent hockeyeur, il était aussi un excellent élève, cela elle ne le savait que par rapport à ce qu'elle entendait des parents de Noah ou encore de ses parents quand ils se mettaient à papoter de la progéniture des voisins, et puis il était beau. Seul hic à tout cela, si il considérait tout cela comme un hic, le jeune homme était célibataire! Ceci dit, les sportifs ont du mal à rester en couple non? Quoi que non. Sa cousine était avec un sportif et son cousin lui même sportif avait une copine. Il y avait aussi ses parents qui étaient mariés et avaient été sportifs... Ouhlalala... Je vous avait pourtant dit qu'elle ne réfléchissait pas trop? En fait si mais rarement concernant sa propre personne.
Bref, il était célibataire, elle s'en fichait et si elle ne disait pas quelque chose vite il allait la prendre pour une cinglée?

Au téléphone elle lui avait dit qu'elle était arrivée, vu qu'elle n'obtint aucune réponse cela signifiait surement qu'il n'avait pas compris. Merde, mes ses coups de klaxon l'aidèrent à comprendre qu'elle était là. Par conséquent, si il avait plus ou moins retenu ses paroles il pourrait faire le lien entre cette phrase et le fait qu'elle était là et en déduire qu'elle voulait dire : Je suis arrivée! Approximativement puisqu'elle lui avait en fait dit : Je suis en bas. Enfin... Du calme Jey. Du calme! Quand la demoiselle était un peu anxieuse, elle partait en tout sens! Son cerveau se mettait à réfléchir à la vitesse de l'éclair et c'était n'importe quoi! Du calme, du calme... Une grande inspiration et elle le rejoint dans la maison, maison dans laquelle il fait bien meilleur que dehors d'ailleurs. Elle lui avait demandé comme il allait et lui en bon élève lui répondit très bien :
    Eto budet zdorovo, spasibo!
(Traduction : Ça va super, merci!) Elle était contente qu'il ai retenu ne serait-ce qu'une phrase. Cela signifiait qu'elle l'avait suffisamment intéressé pour qu'il révise ou retienne tout simplement depuis la première fois quelques formules de politesse. Toujours en train d'essayer de voir si elle a bien fait ou non... Elle est vraiment insupportable.
Elle ne perdait pas son sourire en le regardant et en lui répondant. Elle espérait juste qu'elle n'allait pas trop rougir et la différence de température entre le dedans et le dehors ne l'aidait pas à rester blanche. Elle sentait doucement ses pommettes devenir rouge. Ah lala... Mais c'était à cause de la chaleur. Cette foutue habitude qu'elle avait de rougir commençait à l'énerver. C'était mignon, du moins c'était ce que son père lui avait toujours dit mais quand même!
    Oh non, non, c'était juste pour savoir. Ça fait longtemps qu'il n'est pas passé chez nous et que je l'ai vu, si il avait été là c'était juste l'occasion de lui faire un petit coucou! J'ai une famille tellement occupée... C'est parfois difficile d'organiser ne serait-ce qu'un tout petit rendez-vous avec eux!
Pas faux, tout le monde était toujours en mouvement chez elle alors du coup ils ne faisaient tous que se croiser. Maintenant ils étaient grands et cela gênait moins quand c'était plus difficile à vivre quand ils étaient encore jeunes. Jey pleurait souvent son père parti en compétition à l'autre bout de la terre (ou pas). Elle aimait qu'il la couche et lui raconte des histoire mais une carrière de sportif de haut niveau et une vie de famille ne font parfois pas bon ménage.
    Enfin bon... Allez, j'te suis, au boulot! J'ai préparé pleins de petits exercices, amené des cassettes d'écoute, crée des dialogues... Bref, on a du pain sur la planche!
Grand sourire, elle était fière d'elle. C'est ainsi qu'ils purent commencer gentiment le cours n°2!

[HJ : Je ne suis pas certaine que détailler le cours soit une super idée donc on va pas détailler quoi! Sinon, on va réellement apprendre à parler russe grâce à Google traduction mdr!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   Lun 20 Fév - 0:01

Comme convenu, "Jey" passe à l'appart de Noah pour donner un second cours de russe à ce dernier. N'étant pas du genre à être en retard, le hockeyeur rentre à temps chez chez lui pour faire un peu de rangement et être présentable. Mister Kovileski, à cause de son excès d'activité, trouve qu'il a une tête qui fait un peu peur en se lookant dans la glace, il se passe de l'eau sur le visage mais cela améliore à peine sa mine, tant pis; espérons que cela ne soit pas trop flagrant aux yeux de miss Thompson. Etant aussi ponctuelle que Noah, Jennifer arrive à l'heure devant l'habitation de l'étudiant sportif et ne tarde pas à entrer chez lui pour éviter de finir gelée.

Afin de voir si l'attaquant des Bears a été attentif lors de sa première leçon, Jey lui demande comment il va en russe, après quelques secondes de réflexion, le temps de faire appel à sa mémoire, Noah, dans la langue d'origine de sa famille; répond correctement. Sa prof est contente de voir que le jeune homme a retenu ce qu'ils ont travaillé à leur précédente session; cela prouve qu'elle ne perd pas son temps. Anyway, une fois les formules de politesse faîtes, le patineur débarasse son invitée de son manteau..., accroche les dits vêtements sur le porte-manteau puis rejoint son interlocutrice dans le salon. Le cousin de la demoiselle étant le coloc de son hôte, c'est tout naturellement qu'elle demande si John est là, comme Noah lui répond que non. Comme s'atarder sur le boxeur est inutile, la représentante du sexe féminin passe vite au vif du sujet; Kovileski junior répond...


-Ok !
-Let's go alors !


Avant que le cours commence, celui qui combine études supérieures et sport de haut niveau propose quelque chose à boire à sa partenaire de discussion, cette dernière répond négativement. Dans ce cas, y a plus qu'à; le duo s'installe autour de la table et la leçon débute une fois le matos installé et prêt à être utilisé. Après un rapide récapitulatif de ce qui a été fait la semaine passée, l'apprentissage se poursuit avec les exos-cassettes et dialogues préparés par Jennifer. Bien q'un peu h.s, Noah est concentré sur l'enseignement; autant que faire se peut en tout cas. Au bout d'un certain temps, le "couple" fait une pause; miss Thompson désire boire quelque chose cette fois là. Noah, sans tarder, lui apporte ce qu'elle désire puis attaque la bière qu'il a sorti de son frigo. Pour oublier un instant la difficile langue slave qu'il apprend, l'athlète demande s'il y a quoique ce soit de nouveau et d'intéressant sur la vie quotidienne de son amie. En attendant la réponse, mister Kovileski avale une nouvelle rasade de sa boisson éthylique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   Dim 25 Mar - 21:11

Tu devais éditer et me tenir au courant y'a 1 mois... Bah, tu m'enverras un mp quand ce sera fait.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zdravstvuĭte , menya zovut Dzhennifer Tompson ! || PV Noah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Furthertown's saga :: Bienvenue à Furthertown :: 
Little Russia
 :: Résidence étudiante Blackstone
-
Sauter vers: